Arme anti agression

Depuis quelques temps, nous vivons dans un environnement où prédomine la vigilance et la méfiance. Malheureusement, de plus en plus de personnes craignent de rentrer seule ou de se balader à une heure tardive. Pour se sentir rassurer, elles apprennent quelques techniques d’autodéfense et n’hésitent plus à se munir d’accessoires anti agression. Autrefois considéré comme indécent, le matériel de défense est aujourd’hui entré dans nos mœurs. Prenant la forme d’un aérosol, une alarme de poche, une matraque télescopique ou un poing électrique, il permet de faire face à une agression et d’appeler de l’aide.

materiel anti-agression

La bombe anti agression

Composé de gaz ou de gel, la bombe lacrymogène est le matériel de défense le plus utilisé. Facile à manipuler, il se glisse dans la poche de manteau et se sort en cas de situation délicate. Efficace, il permet de paralyser un individu en quelques secondes seulement. Pour l’immobiliser, il suffit de viser son visage et d’enclencher la bombe de défense. Lorsque la substance contenue à l’intérieur entre en contact avec sa peau, elle provoque diverses sensations de brûlure et la fermeture de ses yeux.

Il existe deux types de bombes de défense : la poivre et la CS. Plus naturelle que la bombe CS, la poivre est également efficace contre les animaux agressifs. Lorsqu’elles sont constituées de gaz, elles sont idéales pour combattre plusieurs assaillants mais s’utilisent uniquement en extérieur. Volatile, le gaz touche à la fois l’agresseur et l’utilisateur s’il est projeté dans un endroit fermé. Composées de gel, les bombes anti agression sont efficaces pour lutter contre un seul individu. Le gel se transforme en liquide quand il entre en contact avec la peau de l’assaillant et ne se diffuse pas dans la pièce. Elles peuvent donc s’utiliser en intérieur et en extérieur.

Le poing électrique

Faisant partie de la gamme anti agression electrique, le poing électrique est également idéal pour immobiliser un individu menaçant. Provoquant une décharge électrique, il doit entrer en contact avec le corps de l’agresseur avant d’être mis en marche. Tout comme la bombe lacrymogène, il est classé dans la catégorie D et nécessite un motif légitime pour pouvoir être transporté.

Pour se faire face à un individu agressif, il est également possible d'utiliser une alarme de poche, une matraque télescopique ou quelques prises d'autodéfense.